WhatsApp recule sur le partage des données personnelles

L’annonce avait eu un grand écho sur les réseaux sociaux…

La plateforme de messagerie mobile du groupe Facebook a décidé de repousser de trois mois l’entrée en vigueur de ses nouvelles conditions d’utilisation.

Celles-ci prévoyaient un partage de données avec la plateforme globale Facebook, alors que jusqu’ici, la messagerie était réputée pour ses données cryptées.

De son côté, WhatsApp a assuré que la mise à jour ne « renforcerait pas notre capacité à partager des données avec Facebook », mais était avant tout destinée à aider des entreprises à mieux communiquer avec leurs clients via la plateforme.

Partagez cet article !